Séminaire doctoral

Ouvert aux étudiants de licence

Le mercredi, de 17h à 18h30 - Maison de la recherche, Salle I. 0-05

 

Présentation du séminaire 2020-2021

Le séminaire doctoral 2020-2021 se place dans la continuité thématique des deux précédents (« Routes de l’Orient ») : on s’intéresse encore une fois aux connexions à l’échelle globale (avec une attention particulière pour les connexions Orient-Occident, en relation avec l’une des thématiques de l’axe 3 du CREHS : « Patrimoine, territoires, économie »). Toutefois, l’angle choisi pour aborder ces problèmes est  original: à la différence de la route, l’oiseau ne présente pas de lien apparent avec les questions de circulations, d’échanges, de connexions, de transferts etc.. En réalité, c’est sous l’angle de l’anthropozoologie et de la question des relations entre l’homme, les sociétés humaines  et l’animal que l’on a choisi d’explorer cette question, avec l’idée d’initier les étudiants aux approches de l’histoire globale et de l’histoire connectée.

Les connexions Orient-Occident dans la longue durée se trouvent donc de nouveau au coeur du séminaire, avec trois interventions : Jean Trinquier a retracé, en s’appuyant sur les sources écrites, l’histoire de l’introduction du paon bleu de l’Inde à Occident à partir du Ve siècle avant J.-C. via le monde achéménide. Inversement, Kevin Bouchité a présenté l’introduction de la poule en Occident et en Italie, en provenance de l’Asie du Sud-Est, en privilégiant les sources non-écrites, à savoir l’archéozoologie (cette séance a permis aux étudiants de découvrir cette discipline de l’archéologie). Enfin, Ana Roque, pour l’époque moderne, a exposé de quelle façon les marins portugais, sur les routes de l’Inde, avaient appris à naviguer dans un océan inconnu en apprenant à observer les oiseaux, notamment au large du Mozambique. La perspective globale s’est ensuite déportée vers un autre secteur (Atlantique, Europe, Amérique du Nord) avec la question de l’extinction du grand Pingouin, présentée par un ornithologue, Richard Léry. Enfin, avec Olivier Petit, présentant les actions de protections engagées sur le site même de l’Université d’Artois (classée refuge LPO), les étudiants ont été amenés à réfléchir sur les imbrications du local et du global dans le cadre de leur environnement quotidien, c’est-à-dire leur propre campus. 

 

Compte-rendu du séminaire 2020-2021 par Claire Scherlynck (étudiante en M2 d’histoire médiévale)

 

Séminaire 2019-2020 : Routes de l’Orient (2)

Le séminaire doctoral « Routes de l’Orient » est consacré aux connexions Orient-Occident, en relation avec l’un des axes de recherche du CREHS (voir l’axe 3 : « Patrimoines, territoires, économie). Les interventions de cette année couvraient toutes les périodes de l’histoire et diverses parties de l’espace euro-afro-asiatique. 

 

Séminaire 2018-2019 : Routes de l’Orient (1)

Le séminaire doctoral « Routes de l’Orient » est consacré aux connexions Orient-Occident, en relation avec l’un des axes de recherche du CREHS (voir l’axe 3 : « Patrimoines, territoires, économie). Les interventions de cette année couvraient toutes les périodes de l’histoire et diverses parties de l’espace euro-afro-asiatique.